CONNECTION

French English German Italian Portuguese Russian Spanish
Smaller Default Larger

Projets

1

 

Le Programme de Mobilisation et de Formation pour une Meilleure Implication des Femmes dans la Résolution du Conflit en Casamance en partenariat avec Femmes Africa Solidarité (FAS)

 

-           Organisation d’une mission de solidarité et de dialogue de femmes leaders ouest africaines en vue de soutenir et d’encourager les femmes, les organisations de la société civile et organisations communautaires de bases de femmes dans leur mobilisation pour la paix ;

 

-          Séances de sensibilisation et de plaidoyer ;

 

-          Formation et échange sur les techniques de règlement de conflits conformément à la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies et à la Déclaration solennelle sur l’égalité entre les hommes et les femmes en Afrique ;

 

-          Réalisation une étude de base cartographiant l’implication des femmes dans la résolution du conflit en Casamance

 

Formation en gestion administrative et financière

 

2

Alliance avec les Femmes Parlementaires

 

Le parlement détient le pouvoir législatif qui est non négligeable dans un régime présidentiel comme le Sénégal. Les parlementaires sont parfois à l’initiative des lois, approuvent, amendent ou rejettent les projets de lois du gouvernement. Pour la Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance (PFPC), il constitue par la légitimité dont il jouit en tant qu’institution de la république, un partenaire de choix dans son combat pour la paix.  La décision d’opérer une alliance avec l’institution à travers une approche basée sur le genre est un clin d’œil à la R1325, une matérialisation concrète de cette importante résolution des Nations Unies qui souligne l’importance d’une participation active des femmes, dans des conditions d’égalité, à la prévention et au règlement des conflits ainsi qu’à l’édification et au maintien de la paix.

3

 

Renforcement des Opportunités Communautaires pour la Paix et l’Egalité en Casamance (ROCPE/SCOPE)

 

 

En Casamance, les conflits liés à la gestion des ressources naturelles continuent de fragiliser la cohésion et la capacité des communautés à résoudre les conflits. Les conflits sont en général  liés à des différends frontaliers, aux droits de propriété contestés et à l’exploitation forestière qui prennent souvent sources dans la mauvaise  connaissance des communautés et autorités locales, des  lois sénégalaises sur le domaine national, de la pression démographique et des intérêts divergents des individus et des groupes. Les divergences culturelles constituent souvent des facteurs qui inhibent la résolution des conflits intra et inter-villageois (résolution horizontale) mais aussi et surtout fragilisent la capacité des communautés à participer au processus de paix en Casamance ; un conflit pour lequel les communautés ont souffert des conséquences pendant une trentaine d’années

 

 

4

 

Projet de Lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants                                           

La situation de ni paix ni guerre en Casamance a fait apparaître des formes de violences perpétrées envers les populations qui restent dans la majorité des cas impunies légalement. Pour répondre aux besoins de la prise en charge de ces victimes, la PFPC a un projet de sensibilisation sur les violences relatives au conflit en Casamance et d’accompagnement des victimes. Il débouchera sur la mise en place d’un Centre d’Accueil et d’Assistance aux femmes et filles victimes de violences.