CONNECTION

French English German Italian Portuguese Russian Spanish
Smaller Default Larger

Casamance : les enfants réclament un ‘’arrêt définitif’’ de la crise et un ‘’environnement sécurisé’’

Casamance : les enfants réclament un ‘’arrêt définitif’’ de la crise et un ‘’environnement sécurisé’’

Ziguinchor, 16 juin (APS) – Les centaines d’enfants qui sont venus jeudi à Ziguinchor (sud) pour célébrer la journée de l’enfant africain ont remis aux autorités de la région un mémorandum dans lequel ils réclament entre autres doléances un arrêt définitif de la crise en Casamance et un environnement sans mines, a constaté l’APS.  

 

‘’Notre ultime message est que nous voulons vivre dans un environnement de paix. Nous voulons un arrêt définitif de la crise qui sévit en Casamance et un environnement sécurisé sans mines ni autres engins explosifs’’, s’est exclamée la jeune Aïssatou Cissé qui a porté le message des enfants lors de la cérémonie officielle de célébration de la journée de l’enfant africain à Ziguinchor.   Dès les premières heures de la journée, les quelques 1.100 jeunes venus des localités de Ziguinchor et des autres régions se sont fait entendre à travers une caravane motorisée à travers les artères de la ville. Sur des pancartes et des banderoles bien visibles, les enfants ont exposé leurs doléances visant à une meilleure protection de leurs droits.   A la célèbre place Gao qui abrite l’événement, ils ont remis ledit mémorandum au gouverneur Al Hassan Sall. ‘’Une paix définitive et durable, la reconstruction de la Casamance, une réelle politique de développement constituent notre cri de cœur’’, a poursuivi la jeune Cissé.   Des officiels du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, des ONG, des organismes des Nations unies, plusieurs chefs de services et l’ensemble des structures spécialisées sur la prise en charge de l’enfance , ainsi qu’un public nombreux ont pris part à cet événement.   A travers des sketchs, de déclamation de poèmes, des danses et des chorégraphies, les enfants ont véhiculé des messages liés à la problématique de l’état civil, aux multiples enlèvements dont ils sont victimes, les méfaits du terrorisme, les défaillances sanitaires, la crise scolaire entre autres doléances.   ‘’Soyez rassurés ! Votre mémorandum sera transmis à qui de droit. Le gouvernement fera tout pour relever les défis liés à la protection de vos droits. Pour l’appel à la fin de la crise en Casamance, c’est le souhait le plus ardent du président Macky Sall et les résultats de son action discrète et efficace commencent à être visibles’’, a répondu le gouverneur Al Hassan Sall.  

 

MTN/ASB